• Week-end privilège

    Pour mon anniversaire et celui de mon amie, je pars, deux jours entiers dans le sud. Sans passer par la case papa-maman. Sans mon homme qui a préféré rester ici pour jouer au foot samedi. Du temps rien que pour moi. Elle et moi.

                Les +

    -          Un week-end entier avec l'une de mes meilleures amies. Plaisir d'être ensemble, tout simplement.

    -          Retrouver nos longues conversations interminables à deux heures du  matin dans la chambre, à raconter nos vies, nos envies, nos frustrations jusqu'à ce que nous tombions de sommeil, l'une ou/et l'autre.

    -          Revoir sa sœur qui m'invite à venir chez elle un week-end quand bon me semble à Montpellier pour faire la fête !

    -          Un environnement magnifique : bastide provençale digne d'un magazine de décoration (la demeure a d'ailleurs déjà fait l'objet d'un reportage dans un magazine spécialisé !). Plaisir des yeux. Plaisir de vivre quelques heures en ces lieux, comme un privilège.

    -          Mon joli cadeau : une nuisette princesse tam tam (bon, j'ai un peu de mal avec les nuisettes parce qu'une fois couchée, mes seins débordent tout le temps, c'est pas top agréable) et au passage, détour par son armoire pour emporter un petit haut bill tornade qu'elle avait acheté pour elle mais qui lui va trop grand et un vieux sac Longchamp qu'elle n'utilise plus mais qui pourra me servir de porte documents pour mes rendez-vous professionnels. Rien que ça !

    -          Visionnage de Moulin Rouge en DVD. Cela faisait longtemps que je voulais le voir et j'ai beaucoup aimé J (c'est mon côté midinette, je sais).

    -          Je repars avec la promesse de les voir tous les deux chez moi bientôt pour un week-end (en mai probablement).

    Les - (mais on va vite les oublier hein)

    -          Au dernier moment (10 mn avant l'arrivée du train en gare), coup de fil pour me prévenir qu'on ne peut pas venir me chercher

    . Obligée</personname /> de prendre le métro avec mon gros sac pour les rejoindre en ville... Groumpf. Après 3h de trajet, j'enrage qu'ils ne soient pas capables de s'organiser un minimum... (mais je les connais si bien que cela ne m'a même pas étonnée...)

    -          Sur le lieu dit, attendre en plein vent que le mari de mon amie arrive enfin (ça commence bien le week-end)

    -          Un samedi un peu trop tranquille à mon goût. De longues heures assis sur les canapés (moelleux les canapés tout de même), à regarder le temps passer (mais devant un feu de cheminée, c'est pas si mal)

    -          Un vent invivable. Impossible de mettre le nez dehors.

    -          Un de mes deux cadeaux recalé. Elle est difficile à satisfaire l'amie. Je repartirai avec le bracelet trop grand pour son petit poignet (je la soupçonne de ne pas l'avoir trouvé à son goût de toute façon !), même pas certaine de pouvoir l'échanger. Mais je sais qu'au fond, même pour elle c'est l'intention qui compte...

    -          Un budget de 160 euros environ pour ces deux petits jours, ouch.

    Bilan : opération à renouveler. Le plus souvent possible, si possible ! Avec peut-être seulement une petite sortie en prime, histoire de prendre l'air...


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :