• Un an

    Un an

    Dans quelques heures, cela fera exactement un an que tout s'est à la fois écroulé et libéré.

    C'est la date anniversaire du big bang de ma vie, de cette page que j'ai tant de fois voulu tourner sans y parvenir car il revenait sans cesse, refusant de partir ou de me laisser partir.

    Cela fait un an.

    Je vis toujours dans la maison dans laquelle je me sens bien depuis qu'il est parti
    Il me harcèle depuis un an pour me racheter mes parts et ce sujet n'est pas réglé.
    J'ai rencontré 4 avocats.
    La procédure n'a pas bougé d'un iota pour l'instant et je ne sais toujours pas où je vais...
    Il nie toujours être avec l'autre mais continue de la voir toutes les semaines, de l'aider, d'en parler et de se soucier d'elle et de ses sentiments plus que des miens (il me bourre sans cesse le crâne pour que je fasse un pas vers elle qui aurait soi-disant tant d'estime pour moi. C'est ça... ).
    Je supporte toujours aussi mal les semaines sans les enfants, même si je sais très bien les remplir pour ne pas m'ennuyer. Le manque d'eux est viscéral. Je me demande comment j'aurai fait si j'avais été une maman poule incapable de les laisser 3 jours.

    Je vis enfin à mon rythme
    Je suis heureuse de ne plus l'avoir sur le dos en permanence en train de râler
    Je me dis que maintenant, tout est possible
    J'attends avec impatience les surprises que la vie me réserve

     

     

     


  • Commentaires

    1
    heaven
    Mercredi 28 Mars à 18:58

    Un an ? dieu que le temps passe vite...

    2
    Vendredi 30 Mars à 15:33

    Oui, je n'ai pas l'impression que cela fasse un an. Dans deux mois, cela fera un an que je vis seule puisqu'il n'est parti que début juin. Mais au global, oui... déjà un an. Et toi ? Finalement tu ne m'as pas dit comment cela s'était passé de ton côté...

    3
    Steph
    Mardi 3 Avril à 17:44

    Vache ....que le temps passe vite!!! C'est presque un anniversaire à fêter....un an de libération, même si tout n'est pas réglé encore! Mais au moins tu t'es "débarrassé" (excuse l'expression...) de celui qui te rendait malheureuse. Reste à en trouver un qui te rendra heureuse, mais ça c'est dans un deuxième temps... tu es jeune, la vie devant toi...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :