• Pesante solitude

    Pesante solitude

     

    Fatiguée.

    Je suis fatiguée.

    Fatiguée pour ne pas dire épuisée.

    Au boulot, on me presse comme un citron. On me colle depuis septembre un nouveau responsable qui n'a pas mon expérience et qui est très absent en ce moment parce qu'il a actuellement "des problèmes personnels" (comme si moi je n'en avais pas). Du coup je me tape tout le job toute seule. J'ai les compétences, mais pas la reconnaissance.Merci la réorganisation qui me fait perdre mon poste pour me coller sur un autre où je disparais quasiment de l'organigramme. On me demande de faire de nombreux déplacements y compris les semaines où j'ai mes enfants. Je n'ai pas trop le choix. J'exprime clairement ma position. Je dis clairement que c'est moi qui devrait être la responsable du mec qu'on m'a collé au-dessus de moi. Mais évidemment, même si mon n+2 sent qu'il a peut-être fait une erreur (c'est moi qu'il sollicite en direct sur les gros dossiers depuis 3 mois et les 3 projets menés ensemble ont été des succès), il ne peut plus faire machine arrière. Et mon N+1 est un réseauteur et un lèche-cul de première, dixit un ancien collègue à lui qui le connaît bien mieux que moi.

    Du coup, mes enfants me manquent encore plus car en 5 semaines, je ne les ai quasiment pas vu, ou très peu. C'est terrible à vivre. Quand je les vois j'ai envie de leur faire plaisir. Ils saisissent les failles et deviennent ingérables, insupportables, désobeissants.Je finis par craquer. Et tout finit en cris, en pleurs et ensuite je culpabilise d'avoir débordé. A l'école, mon fils a des problèmes. Il a des comportements violents. Et c'est encore moi qui vais devoir gérer, car le futur ex-mari, lui, est dans le déni.

    Je suis fatiguée.

    Très fatiguée.

    Mon futur ex-mari demande près de 40 000 euros de plus que ce que je peux mettre dans la maison. Malgré une visite chez le notaire dont l'estimation est plus basse que ma proposition, le futur ex-mari agite des estimations d'agence qui sont largement supérieures et nous n'arrivons pas à trouver un compromis.

    Par dessus le marché, même si je ne regrette pas notre séparation,je vis une sorte de contre-coup. J'ai des images de la vie d'avant qui parfois m'assaillent. Un sentiment de tout voir s'écrouler ou partir en cacahuète et de ne plus avoir la force de lutter.

    Je suis fatiguée.

    très fatiguée.

    Mon "amoureux" est en pointillés dans ma vie en ce moment. J'ai besoin de soutien, d'aide. Et il se contente de petits mots, de conseils qui me saoule. Arrête de me dire "regarde le verre à moitié plein" ou "tu es forte, tu vas y arriver" ou "prends soin de toi". Ca m'énerve. J'ai envie en ce moment que TU prennes soin de moi. J'ai besoin d'aide dans mon quotidien et tu ne partages pas mon quotidien. Du coup je m'agace. Je m'éloigne. Mes sentiments se noient sous la fatigue. Je ne les vois plus. Je ne les sens plus. Je me sens en colère.

    En colère contre ce sentiment de solitude.

    Je me sens seule et fatiguée.

    Seule et fatiguée.


  • Commentaires

    1
    Burnette
    Samedi 20 Octobre à 20:32
    Ben dors
      • Mardi 23 Octobre à 13:37

        ;-) oui je dors. Je me couche beaucoup plus tôt mais je me lève toute aussi fatiguée. Je viens de faire un we de 3 jours. Ca repose.

    2
    charlotte
    Lundi 22 Octobre à 14:59

    Je n'ose imaginer à quel point ça doit être difficile de partir en semaine pour le boulot alors que tu pourrais avoir tes enfants. J'imagine que ça n'est pas du tout le bon moment pour changer de boulot ?

     

    Maintenant que l'amoureux a pris un appart, tu ne le vois pas au quotidien ?

    N'hésite pas à déposer ici toute ta fatigue et ta rancoeur, on t'écoute, à défaut de pouvoir vraiment t'aider.

      • Mardi 23 Octobre à 13:38

        non on ne se voit pas au quotidien. Pour l'instant entre mes enfants et mes déplacements, il reste peu de place pour "nous". Mais on arrive à profiter un peu plus les week-end sans les kids. C'est déjà une chouette évolution.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :