• Mordra, mordra pas...

    Mardi 4 juillet

    J'envoie un message à une bonne partie de mes contacts professionnels pour les informer de mon numéro de portable pro que je viens tout juste de recevoir (il était temps). J'hésite un peu et puis... j'ajoute à la liste le bel O. Après tout, pourquoi pas hein ? C'est un contact professionnel lui aussi. Allez zou « envoyer ». Tant pis pour mon égo. C'est moi qui "reviens à la charge" en quelque sorte. Groumpf.

    Mercredi 5 juillet

    Salut Titinette,

    Bien noté le numéro de portable, ça peut être utile si nous avons soif – entre autres – et que vous êtes en ville !
    J'espère que tout va bien. Le décompte continu et nous rapproche doucement des congés, ouf, car ici la chaleur et le bruit deviennent intenables.
    Au bout du compte, c'est le bruit, je crois, qui va me pourrir ma fin d'année de travail ! Vivement celui des vagues...
    A bientôt !


    Jeudi 6 juillet

    10h50.
    Je n'ai pas encore répondu. Je me tâte. Et je ne sais pas trop quoi répondre pour l'instant de toute façon. J'oscille entre l'envie de l'inviter à déjeuner / boire un verre la semaine prochaine et ce sentiment désagréable qui m'anime (angoisse ? culpabilité ?) parce que :

    1-
    je n'ai pas de colère vis-à-vis de mon homme en ce moment. Il est même presque tout tendre (pour compenser certainement les nombreuses soirées foot qu'il m'impose ou que je passe seule depuis un mois), donc aller déjeuner avec un homme charmant. Sais pas trop.
    2-
     ça nous mènerait où de toute façon ?
    3-
    je préférerai que ce soit lui qui décide de me séduire. Pas l'inverse.
    4- 
     m'en faire un ami me tente beaucoup, mais vu vos commentaires et mon attirance pour lui, j'ai des doutes quant à ma capacité à devenir l'amie (enfin disons plutôt une copine hein) d'un homme.

    Bon, faut pas croire. Je ne vais certainement pas rester sans répondre du tout du tout. Je suis une fille polie quand même. Mais je ne sais pas encore quelle forme, quel contenu... Et j'attendrais peut-être demain (?) pour formuler mon message. Ou tout à l'heure, avec le prétexte de ce temps de chiotte aujourd'hui qui fait que vraiment, ces vacances, on a hâte d'y être enfin !

    C'est étrange. Quand je n'ai pas de ses nouvelles, je suis un peu déçue et "en attente". Quand il m'écrit, je ne sais pas quoi répondre. Ou pas pressée de répondre. Peut-être parce que je ne sais pas vraiment ce que je veux. Avec Petit Prince, c'était clair. C'était mon prince charmant. J'étais dépressive. Ma situation à la maison était devenue insupportable. Il était mon espoir d'un avenir meilleur. Avec Petit Loup, c'était clair aussi. Un coup de hasard qui l'a mis sur ma route. Il m'a aidé à passer le cap petit prince d'une part et à combler mes frustrations sexuelles de l'autre.

    Mais là... Je ne sais pas.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :