• Ma vie ne m'appartient plus


    C’est la sensation que j’ai eue, ce matin en partant de « chez moi », laissant mon homme, son père et sa mère pour une journée de travaux supplémentaire à la maison. Je suis presque contente d’aller bosser. En fait non, pas presque. Je suis contente de partir bosser. Passer une journée de plus dans cette baraque en culpabilisant de ne pas pouvoir en faire plus de mes deux mains, devoir les regarder travailler « pour tenir compagnie », devoir les écouter s’engueler sur des broutilles, me forcer à faire la conversation au légume qui lui sert de mère… Oui, finalement, je suis bien mieux ici, à rédiger des bons de commandes et faire des photocopies (et accessoirement blogguer au passage) !

    Hier encore, j’ai eu la mauvaise idée de laisser ma mauvaise humeur transparaître quand mon beau-père me tend, tout fier de lui, un tarif pour une cuisinière bien moins cher que ce que nous avons vu jusqu’à présent puisqu’il a la possibilité d’avoir des prix dans certains endroits. Sauf que le modèle n’a rien à voir avec celui que j’ai choisi. Certes, j’ai à peine regardé. Mais je ne lui ai rien demandé. La cuisine, c’est pour 2007 et d’abord « de quoi je me mêle » est la pensée qui m’a sauté dessus en premier. Même si je sais que cela part d’une bonne intention… Ce fratras de bonnes intentions m’épuise. Mon homme n’a manifestement toujours pas coupé le cordon ombilical… avec son père. Aucune décision, rien, sans le consulter avant (Même nos vacances dépendent des leurs...).

     Depuis que j’ai dit un petit « ok » pour cette maison, ma vie ne m’appartient plus. J’ai signé pour un enterrement ici. Et je comprends bien que, vu l’énergie déployée par mon homme et son père pour faire de cette ruine un palais, il est évident que ce n’est pas pour y passer deux / trois ans et basta. Il est évident que ce n’est pas pour revendre après et se retrouver dans une habitation forcément moins bien ailleurs. Certes. Est-ce vraiment le lieu qui me pose un problème ? Parfois je me dis que non. Ce n’est pas tant l’endroit. Mais tout le reste.

     


  • Commentaires

    1
    Vendredi 26 Mai 2006 à 10:29
    Ouch
    là je comprends, pas tant la maison où le lieu, mais l'idée de ne rien décider ! Ni lui d'ailleurs ! Courage ! Bizz
    2
    Un ange passe...
    Vendredi 26 Mai 2006 à 10:57
    Ta vie t'appartient...
    ... mais eux ne l'ont pas encore compris. Ca va venir, faut juste les secouer gentiment...
    3
    jean-Robert D
    Vendredi 26 Mai 2006 à 10:59
    Facile
    Faut revendre et avec la plus-value acheter encore plus grand avec plus de lumère, d'espace, de vue et plus de travaux à faire, histoire de réoccuper l'homme et son père. Au bout de trois ou quatre coups comme ça vous habitez un palace, Papy a fait l'infarctus, Mamy légume est restée plantée à larmoyer au cimetière. Votre homme est définitvement devenu esclave de vos attentes architecturales qui génèrent les plusvalues. Alors il a plus le temps à rien faire d'autre que d'exécuter vos ordres de besognes et vous, avec une aussi belle maison comme carte de visite, vous vous faites draguer par tous les beaux petits gars qui rêvent de vous et de votre château. CQFP
    4
    Vendredi 26 Mai 2006 à 11:28
    courage
    où que tu sois, si le coeur n'y est pas, ça ne vaut pas la peine.
    5
    Vendredi 26 Mai 2006 à 11:38
    c'délire
    il m'est axactement arrivé la même chose... alors un conseil, ouvre ta gueule, mais ne t'engueule pas avec tes beaux-parents, fait leur comprendre fermement que tes choix ne sont pas les mêmes que les leurs, et que c'est toi qui va faire la bouffe sur cette cuisinière et non eux... mais en testant toujours courtois... maintenant dis-toi que les parents font toujours ça pour notre bien mais qu'ils sont maladroits...
    6
    Vendredi 26 Mai 2006 à 12:13
    beaux-parents
    Ils sont adorables et je sais bien qu'ils font tout ça pour notre bien. Objectivement, je ne peux rien leur reprocher. Du coup, dès que je réagis mal, je culpabilise (et mon homme se charge de me faire culpabiliser encore plus). JR : mon homme n'a pas DU TOUT l'intention de recommencer ces travaux herculéens, ni de revendre pour faire de la plus-value (quand j'en parle, c'est limite s'il ne me saute pas dessus pour m'étrangler).
    7
    Vendredi 26 Mai 2006 à 13:29
    il a raison
    faut quand même pas abuser... ne culpabilise pas et fais-toi entendre... mais revendre la maison c'est bien une idée de meuf ça... ha là là... ;-)
    8
    titi
    Vendredi 26 Mai 2006 à 14:02
    Jean Bon
    ceci étant dit, depuis qu'il me connaît, je lui ai toujours dit que je ne voulais pas passer ma vie ici. Mais il n'a pas l'air de prendre ce qui constitue pour moi un postulat de départ très au sérieux.
    9
    jean-Robert D
    Vendredi 26 Mai 2006 à 18:31
    Packman
    Et revendre un pack avec maison et homme-tacheron inclus? ...et refaire sa vie avec un architecte, qui fait bosser les autres.
    10
    Anne
    Vendredi 26 Mai 2006 à 20:36
    hého?
    Est ce que mon message est enfin arrivé sur ce blog?
    11
    Anne
    Vendredi 26 Mai 2006 à 20:38
    yes!!
    Ca y est ç marche!!! Je vais enfin pouvoir communiquer avec toi Titinette!! Ca fait des mois que je te lis sans pouvoir m'exprimer (je ne sais pas pourquoi le mail n'arrivait jamais!).
    12
    Léa
    Samedi 27 Mai 2006 à 19:21
    Je commence à comprendre...
    ... ton désarroi face aux travaux, je suis en plein dedans ce week-end, et difficile de faire des compromis sur un truc à cause des sous qui manquent... Mon truc pour tenir : je lâche sur ça, mais faut que je puisse me payer l'autre chose dont je rêve. Si la cuisine, c'est TON truc, tiens-bon! (mais cherche le carrelage/sol/pièce sur lequel/laquelle tu seras prête à mettre moins cher dedans...
    13
    Lundi 29 Mai 2006 à 10:02
    Léa
    Dur de faire des compromis hein... Comme on fait tout nous même on gagne déjà sur la main d'oeuvre et mon beau-père étant artisan, on a aussi des tarifs sur certains produits. Mais à côté, pas de vacances, peu de fringues, pas de sorties etc... Et à force, la corde commence à tirer. Bon, là, d'ici 1an et demi, tout sera terminé. Je prends des photos que je pourrais te montrer si tu veux avoir une idée du chantier ;-)
    14
    Lundi 29 Mai 2006 à 10:03
    JR
    ah, je vais réfléchir à ton idée de package, je pense que ça vaudrait un bon prix ;-)
    15
    Léa
    Lundi 29 Mai 2006 à 22:37
    Oh oui!
    Les photos, ce sera avec joie! Je les attends!!!! Tu sais où me retrouver! ;-)
    16
    roger
    Mardi 30 Mai 2006 à 14:13
    photos
    eh oh, nous aussi on veux des photos !!!! Pour une fois qu'on demande pas des photos de la fille, mais des travaux de sa maison :) Bon courage pour les beaux parents !! Tu auras beau dire ce que tu veux, ca sera comme pisser dans un violon. C'est à leur fils de leur dire leur 4 vérités ! :p
    17
    Mercredi 31 Mai 2006 à 22:23
    Lol
    ;)
    18
    Lundi 5 Juin 2006 à 18:03
    Alchy
    Re-bienvenue :-)
    19
    Alex
    Mercredi 24 Janvier 2007 à 14:19
    tout comme toi
    je me suis vraiment reconnue dans ton texte. Quand ils venaient a la maison j'etais aussi contente d'aller au boulot, ils ont choisi la gaziniere tout seul pour nous eviter de faire l'achat manque de bol, ça ne me plait pas et mon copain qui n'ose rien dire parce que ça l'arrange ! Depuis 6 mois, j'ai mis les points sur les "i". Ils sont partis en m'insultant et en me traitant d'ingrate mais ça fait du bien d'etre chez soi sans eux. Le pire c'est que mon copain n'a pas reagi, il est reste sur le cul et ne m'a pas defendu alors pour l'instant on reste ensemble mais je ne souhaite pas faire d'enfant avec un homme qui est encore un petit bebe et qui demande de l'aide aupres de sa maman et qui a 33 ans maintenant. Et toi tu as reussi a  trouver une meilleure solution que moi avec tes beaux parents ?
    20
    Alex
    Mercredi 24 Janvier 2007 à 14:19
    tout comme toi
    je me suis vraiment reconnue dans ton texte. Quand ils venaient a la maison j\'etais aussi contente d\'aller au boulot, ils ont choisi la gaziniere tout seul pour nous eviter de faire l\'achat manque de bol, ça ne me plait pas et mon copain qui n\'ose rien dire parce que ça l\'arrange ! Depuis 6 mois, j\'ai mis les points sur les \"i\". Ils sont partis en m\'insultant et en me traitant d\'ingrate mais ça fait du bien d\'etre chez soi sans eux. Le pire c\'est que mon copain n\'a pas reagi, il est reste sur le cul et ne m\'a pas defendu alors pour l\'instant on reste ensemble mais je ne souhaite pas faire d\'enfant avec un homme qui est encore un petit bebe et qui demande de l\'aide aupres de sa maman et qui a 33 ans maintenant. Et toi tu as reussi a  trouver une meilleure solution que moi avec tes beaux parents ?
    21
    Mercredi 24 Janvier 2007 à 23:19
    Alex
    Heureusement, ils n'en sont pas encore au point d'acheter sans me demander mon avis ! (ils savent trop à quel point je suis chiante sur TOUS les détails de cette foutue baraque). Quand la situation me pèse, je fais la gueule, je deviens agressive et mon beau-père comprend tout seul comme un grand (ou ne comprend pas vraiment d'ailleurs, je n'en sais trop rien) mais lâche un peu prise. Ils ne sont pas méchants. Ils veulent nous aider et ils nous aident beaucoup. Sauf que quand j'en peux plus, je le dis à mon homme et je me tire pour les éviter quand ils sont à la maison la moitié du week-end à cause des travaux... J'évite de les agresser. Je préfère prendre la poudre d'escampette pour RES-PI-RER.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :