• Le petit vengeur

    Chaque fois que je m'absente deux jours pour le boulot, je n'y coupe pas. Passé les premières heures des retrouvailles, dès le lendemain, j'ai droit à une crise. Le petit bonhomme me fait payer mon absence en étant infernal, lui qui est d'habitude si agréable et facile à vivre. Et là, pas manqué. lundi et mardi à paris. Résultat, mercredi matin : crise du loulou qui ne veut pas s'habiller, pas aller à la crèche, pas rentrer dans la voiture, pas sortir de la voiture etc... Epuisant.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :