• Plus que trois mois. Et bien entendu, je ne faillis pas à la règle, ces trois derniers mois vont être les plus difficiles. Déjà, il y les problèmes de dos qui réapparaissent. Pas de médicament possible, donc j'ose espérer que je ne vais pas me retrouver coincée d'ici quelques semaines. Ensuite, il y a ce méga régime. Grosso modo, je n'ai plus droit qu'aux viandes, poissons, légumes verts, oeufs et fromages, un peu de pain et 3 fruits par jour. Exit tout sucre, y compris les sucres lents (donc ni pâtes, ni riz, ni semoule, ni quenelles, ni quiches, ni rien quoi...) et même certains légumes comme les carottes "trop sucrés". Et ben mazette... Jamais je n'aurais prêté autant attention à ce que je peux / doit ou non avaler... M'enfin, ce régime, même s'il est très contraignant, n'est encore pas ce que je déteste le plus. Ce que je déteste le plus, c'est de devoir me piquer 6 fois par jour pour mesurer mon taux de glucose dans le sang. Pour une méga douillette comme moi qui, par dessus le marché, craint la vue du sang, c'est vraiment pas drôle. Et si mon taux de glucose ne descend pas, ce sera l'insuline, donc encore plus de piqûres... Gloups. Vive la grossesse ! C'est vraiment à la hauteur de ce à quoi je m'attendais ! Et pour couronner le tout, le chéri ne me touche plus depuis un bon moment. Il a du mal avec mon gros bidou, l'idée du bébé à l'intérieur même s'il sait bien que ça n'a aucune incidence... Bref... C'est parti pour de longs mois d'abstinence parce qu'après l'accouchement, c'est pas mieux, il va encore falloir attendre. Youpi.

    Bref, du coup, je ne me suis pas encore arrêtée de bosser (malgré l'arrêt maladie prêt à être utilisé qui se balade dans mon sac) parce qu'au moins, ça me change les idées et ça m'évite de roder toute la journée à proximité du réfrigérateur ! Mon boss est super cool. Je viens et je pars quand je veux. Donc, c'est pas trop compliqué à gérer pour le moment. Et puis je veux régler pas mal de choses afin de pouvoir partir l'esprit tranquille... Et ça ne se fera pas en trois jours.

    Enfin voilà... Je suis enceinte et je n'arrive toujours pas à me vivre comme une femme enceinte... J'ai toujours cette drôle d'impression d'être plutôt spectatrice de ce qui arrive sans arriver à le vivre de l'intérieur. C'est très très étrange.


    2 commentaires
  • Ca n'a l'air de rien, comme ça. Mais c'est pourtant la première fois. La première fois que je dégaine ma carte bleue pour acheter quelque chose "pour lui". Certes, l'achat est encore très virtuel. En passant, sur un site de ventes privées, quelques t-shirts qui retiennent mon attention. Je me dis "et si"... Et puis hop. C'est parti. 3 petits t-shirts tout petits, tout mimi. Bien sûr, je ne les ai pas touchés, admirés, imaginés sur le dos de bébé... Je ne les aurais que dans au moins trois semaines. Mais mais mais... C'est malgré tout mon premier achat pour bébé. C'est donc la première fois que je lui offre quelque chose de bien réel. Ca lui donne une réalité que je ne lui avais encore jamais accordé. Je progresse ;-)

    votre commentaire
  • tadaaaaaaaaaaaam : un garçon.

    Je m'en doutais depuis les premières allusions du Dr Gygy. Alors je m'y suis préparée psychologiquement depuis ces 3 derniers mois et ce ne fut pas un choc à l'annonce de l'information ce matin. C'est vrai, j'aurais aimé une fille pour pleins de raisons. Et surtout pour plus tard. Pour partager avec elle plein de choses comme je le fais avec ma maman. Pour ne pas avoir à me taper une belle-fille un jour. Pour... Pleins de choses. Mais maintenant, c'est certain. Il va me falloir improviser la relation mère-fils qui m'est totalement inconnue. Je me prépare à ça. A cette idée. Doucement. De toute façon, quand il sera là, l'amour sera plus fort que tout le reste, je le sais bien. Donc no soucy. N'empêche. Il n'y a bien qu'ici que je puisse me permettre de dire un petit "arf, dommage". Adieu petites robettes à fleurs, petites choses toutes mimis, barbies party et autres joyeusetés (c'est d'un navrant les fringues pour petits garçons quand on s'y penche !). Bref, tout va bien. Il pèse 650 grammes, bouge toujours autant (c'est déjà un méga excité ! Ca promet !) a tout ce qu'il faut là où il faut. C'est l'essentiel. Dommage. Papa pas là. Juste ce lien par téléphone. Partager comme on peut ce petit moment. Vivement qu'il rentre (tréééééééééééés tard ce soir).


    8 commentaires
  • Et ben voilà. J'ai mon taf de kilos pour toute la grossesse. + 9kg en 5 mois. Bouhou la vilaine. Shame on me. Ca promet !
    Théoriquement, faudrait que j'arrête de grossir là. "Mangez moins et bougez plus" qu'il m'a dit le Dr Gygy ce matin. Sauf que je mange grosso modo les mêmes quantités et les mêmes choses qu'avant (j'ai repris la consommation de sodas par contre, pas bien, faut que j'arrête) et que je fais de la gym, ce que je ne faisais pas avant (vu qu'à la danse, c'était moins musclé et plus cérébral quand même). Alors bon, j'ai du mal à me dire qu'il faut que je mange moins :-(

    Heureusement, avec l'hiver, les soupes de légumes sont les bienvenues. Va fallloir que je m'y remette plus souvent aux soupes de légumes...

    Sinon, rien de neuf. Il bouge, il grandit normalement. Je le sens. Ca aide à prendre conscience, même si j'ai toujours du mal à réaliser.

    Et jeudi, 2ème écho. Grand moment de solitude là. Le chéri ne pourra finalement pas venir. Un de ses clients à l'autre bout de la France a besoin de lui ce jour là. Et comme un con, il n'avait plus cette date en tête. Il a accepté. Et voilà. Je me retrouve toute seule jeudi pour ce moment que j'aurais voulu partager avec lui... Décidément. On n'a pas la même vision des "moments à partager"... C'est bien dommage.

     


    4 commentaires
  • C'est sur ces quelques rares mots du Dr Gygy, peu prolixe, que je me base pour me dire "tout va bien", malgré les évanouissements (qui risquent de se répéter d'après lui), mon surdosage malencontreux de vitamines (la pharmacienne avait l'air pourtant un peu affolée par mon erreur de dosage), le retard de l'envoi de ma "déclaration de grossesse" (le Dr Gygy vient à peine de me fournir les docs, sur lesquels il est pourtant clairement inscrit qu'il faut s'en occuper avant la 14ème semaine, que j'ai donc largement dépassé)... Bref, Dr Gygy prend tout cela avec beaucoup de flegme et de tranquilité. Pour la première fois, il était un chouia souriant (enfin presque), alors je n'allais pas le contrarier.

    Bébé mesure 25cm de la tête aux pieds (déjà ?!!!) et pèse environ 300 gr.

    De mon côté, j'ai pris 6kg en 4 mois. Arf, déjà la moitié de ce que je suis censée prendre alors qu'il est bien connu que c'est sur la fin de la grossesse qu'on prend le plus... Va falloir que je mange un peu plus de légumes moi !
     
     

    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique