• Fight club

    Le collègue de bureau s'est glissé dans une partie de mes fonctions pendant mon absence. Je surprends et comprends à quelques unes de ses conversations téléphoniques que des actions dont je m'occupe habituellement sont dans son emploi du temps. "J'ai appris à faire sans toi" répond il ironique. Je ne perds pas une minute pour recadrer : maintenant que je suis de retour, va falloir qu'on fasse un petit point ensemble. "Cette réunion dont tu parlais tout à l'heure au téléphone, c'est demain ? A quelle heure ? Je viens avec toi, pour reprendre le fil. Après tout, il faut bien que je m'y remette maintenant que je suis rentrée". Non mais.

    Reste à voir le reste. Ces fameuses responsabilités nationales qui ont été redistribuées pendant mon absence et de façon non temporaire manifestement. Dur dur la reprise. Je suis déjà fatiguée par ces guerres intestines, ces luttes de pouvoir, les petites magouilles et arrangements de mon directeur local et de mon collègue de bureau pour se faire une place de choix dans le futur organigramme de l'entreprise. Faut-il nécessairement avoir les dents qui rayent le parquet pour réussir ?

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    moi
    Mardi 2 Septembre 2008 à 14:02
    Ben oui...
    ...on fait rarement évoluer les tièdes, ceux qui ne savent pas vraiment ce qu'ils veulent ou qui ne font pas de revendications. Les autres si. Ne serait-ce que pour les faire taire ;-)
    2
    Jeudi 4 Septembre 2008 à 17:26
    moi
    c sûr, qui ne demande rien, n'a rien (et je ne cesse de leur casser régulièrement les oreilles avec mes ambitions, c d'ailleurs pour ça qu'on m'a donné plus de responsabilités et que j'ai eu droit à un 18% d'augmentation en 2007, sauf que je partais de tellement loin, bref). De là à piquer le boulot des autres en leur absence, y'a une marge. M'enfin, je trouverais ma place moi aussi. J'en suis presque certaine. Reste à voir si ça vaudra vraiment le coup.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :