• Encore un échec

    Hier soir j'ai encore tenté de lui parler, mais ça se termine toujours en dispute. J’ai beau lui dire que j’attends de lui qu’il cesse cette relation même si elle n’est que virtuelle (pour l’instant), mais lui maintient qu'il ne se passe rien, qu'il échange juste de temps en temps avec elle comme avec une "vieille connaissance", qu’il m’aime et que je dois lui faire confiance. Quand j’insiste, quand je lui exprime mes craintes, le danger que cela représente à mes yeux pour notre couple, il s’énerve.

    Il m’a écrit en réponse à mon appel au secours par mail envoyé dans l’après-midi, un très joli message d’amour. Mais quand je lui réponds que j’ai besoin, au-delà des mots réconfortants, d’actes forts et vrais pour me rassurer vraiment… Il ne comprend pas. Je lui ai redis clairement que pour moi, lui dire « adieu, ciao, bye bye » serait une preuve d’amour envers moi.

    Il me rétorque qu’il n’a rien à se reprocher, qu’il ne faut pas se prendre la tête avec cette histoire d’adolescence, que c’est avec moi qu’il est depuis 20 ans et qu’il ne veut en aucun cas gâcher tout ça, que c’est moi qui me fait des films. Et comme je ne lâche pas, il réagit comme à son habitude en renversant la situation en faisant de moi la coupable : il me lâche qu’en ce moment  j’en arrive à lui enlever l’envie de rentrer le soir à la maison parce qu’il sait qu’il va trouver une fille « qui fait la gueule » (subtil alors que je lui dis que je suis en début de dépression nerveuse)…

    A force de le repousser jusque dans ses derniers retranchements, il finit par en venir aux mensonges pour tenter de me rassurer. Il est même allé jusqu'à me dire "tu veux voir ma boite mail ? Tu verras bien qu'il n'y a pas de message". Je lui ai répondu "arrête de me prendre pour plus conne que je ne suis. Tu sais très bien qu'on peut créer autant de boites mails qu'on veut sur internet, ca ne prouve rien"...

    Bref… Lui parler ne mène à rien. Je suis évidemment très tentée de lui dire que je sais tout. Lui sortir des extraits de ce que j’ai pu lire et que je trouve vraiment insupportable. Mais je suis certaine que ça ne changerait rien. Comme la 1ère fois lorsque je l’ai fait, il changera  à nouveau de boite mail, me dira que tout est fini mais il continuera tant qu’il y trouvera un intérêt. Et moi, je n’aurai plus aucune idée de ce qui se passe… En même temps, il est vrai qu’au-delà des mots, il ne s’est rien passé concrètement entre-eux et que je ne peux pas non plus foutre toute ma famille en l’air pour une relation épistolaire, fusse-t’elle tendancieuse.

    Attendre, tapie dans l’ombre, c’est un peu ce que je fais depuis 2 mois et demi. Attendre pour voir jusqu’où il peut aller est certainement ce qui me permettrait, s’il « faute » de justifier réellement mon comportement qu’il trouve probablement démesuré pour l’instant. Mais saurais-je attendre encore ? Lire certains mots me rend malade. J’en ai la tête rongée, le cœur tordu, je me sens mal à longueur de journée. Et puis venir les surprendre s’ils se donnent rendez-vous, j’y pense évidemment. Mais avec deux enfants sur les bras, dont un nourrisson, cela me paraît un peu compliqué…

    Reste la solution de l’appeler elle pour la menacer et faire cesser ce cirque. C’est de plus en plus tentant mais en effet, je ne peux pas savoir quelle sera sa réaction. Si elle ne joue pas le jeu et que mon mari a vent de mon intervention, cela se retournera contre moi aussi… 

    Voilà, je suis donc totalement perdue. J’aimerai prendre de la distance avec tout ça. Me dire que je m’en fous. Profiter de mes enfants, de mon congés maternité, profiter de la vie, de ces belles journées… Mais je n’y arrive pas.


  • Commentaires

    1
    Timounch
    Lundi 24 Septembre 2012 à 12:32
    Et maintenant...
    Je sais que quand j'étais adolescente, ma soeur m'a dit un jour qu'un homme qui n'a rien à se reprocher ne cris pas... S'il s'emporte c'est sans doute qu'il y a anguille sous rocher... Et bizarrement, avec le temps, cette adage s'est avéré très vrai... Alors quoi faire ? Attendre ? Je ne sais pas à vrai dire... Ce serait si simple si nous avions des réponses toutes faites pour toi. Mais non... Alors attendre quoi ? Qu'il se passe quelque chose ? Qu'il daigne enfin comprendre ce qu'est une preuve d'amour ? Qu'il sache que même des emails sont déjà un pas vers la tromperie ? De ton côté la seule vraie question est : à quel moment j'arrête de supporter tout ça ? Quand est-ce que je dis STOP ? Vais-je dire stop s'il se passe quelque chose ? Rien n'est simple.. Mais même derrière mon écran, je suis là pour toi ;) Courage !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :