• Deux-mille-dix NEUFde coeur !

    Deux-mille-dix NEUF!

    Belle année à tous ! La santé et beaucoup d'amour et d'amitié dans vos vies.

    Après 2017 qui aura été l’année de la rupture, douloureuse délivrance après 24 ans d’une histoire d’amour compliquée et des années d’un ennui oppressant, j’ai du mal à faire un bilan de 2018. J’ai, au premier abord, l’impression d’une année qui n’a pas beaucoup bougé, car mon divorce et le rachat de la maison n’ont pas avancé, voire d’une année négative car j’ai perdu le job pour lequel j’avais changé d’entreprise il y a 3 ans et j'ai du arrêter la danse.

    A y regarder de plus près, en 2018 j’ai surtout appris beaucoup de choses et évolué sur le plan personnel. J’ai appris à ne plus avoir peur de la solitude jusqu’à apprécier de vivre seule, à me sentir de mieux en mieux dans ma maison, à faire de mes besoins et envies des priorités, à prendre un peu plus confiance en moi, à mieux profiter de ma famille et à sortir plus souvent avec des amies… bref, j’ai appris à organiser ma vie autrement et à me débrouiller toute seule. Et c’est déjà beaucoup.

    Côté boulot, l’étape douloureuse du deuil d’un job intéressant s’est faite lentement entre juillet et décembre. Aujourd’hui, je regarde à nouveau le côté positif et je me dis que c’est à moi de me créer (comme d’hab professionnellement parlant) les opportunités qui m’intéressent sur la base du nouveau champ d’action qu’on me propose. La liberté d'organisation de mon temps et lieu de travail que j’ai est rare, et je m’assume toute seule sans difficulté. C’est quand même énorme.

    2018 c’est aussi l’année où mon autre s’est fait prendre la main dans le sac et a saisi cette opportunité pour le vider, son sac, justement, et entamer lui aussi une procédure de divorce. Nous voilà donc tous les deux sur le chemin de la liberté.

    2019 sera donc encore une année pas si simple car il va nous falloir enfin aboutir d’une manière ou d’une autre à la signature d’un accord pour divorcer vraiment. Je ne sais toujours pas si je vais pouvoir garder ma maison. Et j’ai encore beaucoup de progrès à faire pour supporter l’absence de mes enfants. Mon objectif de sérénité sera pour 2020 et je me prépare à devoir encore affronter pas mal d'orages. Mais, les pages se tournent peu à  peu et lorsqu'une porte se ferme, c'est, dit on, pour pouvoir en ouvrir une autre.

    Alors, en attendant que les portes ne s'ouvrent, c’est parti pour de nouveaux défis à relever et surtout, une nouvelle vie à imaginer et à construire…


  • Commentaires

    1
    Steph
    Mercredi 9 Janvier à 23:11

    Très belle année à toi...

    Que 2019 t'apporte cette sérénité...tu la touches du doigt.

    Amicalement.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :