• Dernière étreinte

    Il est venu vendredi après-midi. Après avoir du attendre 1/2 heure dehors à cause de visiteurs imprévus qui m'ont occupé alors que je devais être seule ! Tendres baisers. Je lui fais visiter nos bureaux. Il admire, apprécie le matériel informatique, la salle des serveurs... Et nous atterrissons dans la salle de réunion. Hésitant, il m'embrasse, m'enlace, me dit son stress de voir débarquer quelqu'un à l'improviste. Je lui dit qu'il y a peu de risques, le rassure, mais joue aussi avec ce risque, après tout c'est vrai, on ne sait jamais... Il caresse mon corps, fait glisser ma petite culotte et je l'attire vers l'immense table sur laquelle je m'allonge. Je le caresse, j'ai à nouveau très envie de lui. Et nous faisons l'amour sur cette table... Je ne peux m'empêcher à cet instant de penser à mon Petit Prince avec lequel j'ai partagé, dans cette même salle, sur cette même table, quelques moments de purs délices. Et je suis un peu triste tout à coup. Je n'arrive pas à atteindre le plaisir. Je chevauche alors mon ptit loup, sur un fauteuil, plus confortable, pour mieux maîtriser mon plaisir et faire venir le sien. Et Arrive ensuite mon moment préféré. Celui de la tendresse, des baisers échangés. Il devait repartir presque immédiatement, mais il est resté avec moi près d'une heure. N'arrivant plus à me quitter, me serrant dans ses bras. Son regard fuyant depuis le début de notre histoire m'indispose un peu. Je le lui fais remarquer et là, il me dit que mes yeux l'envoûtent, qu'il se sent mal à l'aise quand il me regarde dans les yeux, qu'il se sent "englouti". Mais après ma remarque, il partage avec moi quelques regards profonds. Et m'envoie, le lendemain, une citation " Il y a des choses qu'on ne peut dire qu'en s'embrassant... parce que les choses les plus profondes et les plus pures peut-être ne sortent pas de l'âme tant qu'un baiser ne les appelle".


  • Commentaires

    1
    Tschok
    Lundi 2 Août 2004 à 12:52
    L'amour dans un fauteuil
    Bon, j'ai compris: ton moment préféré c'est après. Dac. Cependant, je remarque que c'est qd même difficile de parler avec une autre langue que la sienne dans la bouche. Donc, pour la véracité de la citation, j'émets des doutes.
    2
    Devilish Angel
    Lundi 2 Août 2004 à 17:35
    Ramener du travai l à la maison...
    ... me semble une docue idée aux vues de ce labeur .. Ca me rappelle soleil levant avec W Snipes et Sean Connery , la femem est étouffée sur la table pdt le rapport.. Mais surtout ça me rappelle que je suis étrangement seul ds mon bureau et que je ne serais pas contre un moment de tendresse intense, d'intensité douce, de douceur tendre.. (euh oui ça tourne en rond, un peu kom ds ma tete .. ivre , j'ai trop lu). C vrai les apres sont toujours agréables .. toujours tendres.. toujours doux.. tantot protecteur tantot protégé alors que le corps a défailli que l'ame s'est dérobée .. et le bonheur subtil de l'avoir sentie jouir au creu de soi ...
    3
    heaven
    Mardi 3 Août 2004 à 02:18
    euh...une precision
    tu fais souvent l'amour dnas ta salle de reunion ? Tu as jamais peur que des gens y entrent ?
    4
    Titinette1 Profil de Titinette1
    Mardi 3 Août 2004 à 09:59
    Salle de réunion
    Nous sommes trois dans ma boite. Les deux autres sont déjà en vacances. La porte d'entrée était fermée à clefs. Peu de risques donc... Et Tschock, oui, c'est Après que je préfère. Mais pas forcément pour parler non plus ;-)
    5
    Devilish ANgel
    Mardi 3 Août 2004 à 10:07
    Avant/Apres
    A dire vrai j'essaie de faire en sorte que mes avants soient à la mesure des apres.. et que mes apres soient l'avant de qqch de nouveau .. Aussi j'aime tout de l'avant à l'apres en passant par le pendant... en y passant longtemps.. tendresse, douceur, caresses, volupté, baisers, regards, mots, jeux, peau, levres, bouche, mains, langue, doigts, étreinte, sourires, voix, souffle ... encore , avant , apres, pdt toujours .. et un zeste de piment, de furie, de folie, corsée ... humm qiue c bon d'être l'un pour l'autre ,l'un avec l'autre...
    6
    Tschok
    Mardi 3 Août 2004 à 11:30
    Viande avalée n'a plus d'odeur
    C'est un vieux proverbe de paysans. Après tu n'as plus qu'un vague souvenir du plaisir de la chair. C'est quand même frustrant pour le partenaire de se dire que tu préfère l'après au pendant. Avec Heaven et toi, en ce moment, les mecs s'en prennent plein la gueule je trouve. C'est marrant. Heureusement qu'on est sur le oueb.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :