• Dans les chaussettes...

    ...le moral.

    D'abord ma voiture. Elle est en train de me lâcher. C'est réparable mais actuellement hors budget. Puis la réaction machiste de mon homme qui préfèrerait presque que je me saigne pour la faire réparer plutôt que de me laisser utiliser la sienne temporairement alors qu'il dispose d'un véhicule pour son job. Et sa réaction encore plus blessante quand il a refusé d'admettre qu'il se comportait comme un goujat à ce sujet. Me répondant "ok, mais si on en a besoin en même temps, tu te démerdes, c'est moi qui la prendrai, toi tu feras comme tu veux." Ceci dit, je la prends quand même cette foutue bagnole. Après tout, j'en ai aussi payé une partie !

    Le boulot. RAS. Mais le temps commence à être long. Ca plombe le moral. Même si j'ai un entretien dans 9 jours maintenant...

    Le temps. Pourri. Pas de commentaire. Mais la neige (en plus avec la voiture de mon homme à laquelle il faut que je fasse plus attention qu'à la prunelle de mes yeux), ça me stresse.

    La saint-valentin. C'était quand ? Hier ? Ah bon. J'ai rien vu. On s'était mis d'accord pour ne pas s'offrir de cadeaux étant donné l'état respectifs de nos comptes en banque. J'avais cependant émis un souhait. Je lui ai demandé "une lettre d'amour". Histoire de me remonter un peu le moral justement. Il faut croire que même cet effort là, il ne sait pas le faire, ne mesurant pas l'importance que cela peut revêtir pour moi. Il m'a simplement dit, quand, à la fin de la journée j'ai évoqué ce souhait, qu'il n'avait pas eu le temps. Et n'a pas compris qu'en fin de soirée mon attitude soit plus froide. Je l'avais parié avec moi-même en ne prévoyant rien de mon côté, persuadée qu'il ne ferait aucun effort. J'ai eu raison, à mon grand regret. Et son attitude blessante par la suite, comme si tout était toujours de ma faute... Je n'ai pourtant pas attendu qu'il devine. Je lui ai explicitement dit ce que j'attendais de lui pour me faire plaisir. Je ne vois pas ce que j'aurais pu faire de plus pour le guider sur la voie de notre bonheur. "Faire plaisir à sa femme" et surtout "faire un véritable effort pour faire plaisir à sa femme" est une expression qui ne doit pas faire partie de son vocabulaire. Je le regrette amèrement. Très amèrement.


  • Commentaires

    1
    heaven
    Mardi 15 Février 2005 à 11:08
    ah les hommes...
    ttrop timides pour ecrie des lettres d'amour, trop betes pour comprendre que nous en avons besoin...et si toi tu commencais par lui en ecrire une? Ca le mettrait peut etre a l'aise?
    2
    Titinette1 Profil de Titinette1
    Mardi 15 Février 2005 à 17:31
    Heaven...
    J'ai déjà fait ça. Montrer d'abord l'exemple. Mais j'en ai un peu assez. Ca fait plus d'un an que je lui explique certaines choses. Je pensais qu'il commençait à comprendre. Et puis, des lettres d'amour, je lui en ai écrit des tas. Des poèmes aussi. J'en ai assez de toujours donner sans recevoir...
    3
    NaB
    Mercredi 16 Février 2005 à 03:39
    Mon idée a la con
    Essaye peut être de lui offrir des fleurs. Il faut le reveiller ce garçon. Je pense qu'il ne se voit pas dans son comportement. De plus il doit penser que tout est acquis... Inverse les roles, ça peut paraitre con mais ça peut être d'une efficacité redoutable. Perso, une femme qui m'offre des fleurs, qu'elle soit belle ou affreuse je vais rester scotché. Que ce soit une inconnu ou ma cops (même s'il y avait une ambiance de plomb) ça va me faire un effet certain :)
    4
    NaB
    Mercredi 16 Février 2005 à 03:45
    ...
    Enfin bon de l'exterieur c'est facile de donner des conseils. On aimerait trouver les mots qui font du bien mais ça n'est pas évident. Bientôt le printemps et le soleil :)
    5
    Lundi 21 Février 2005 à 10:25
    Bonjour...
    bizarre ça cette impression de déjà vu... Tu es sûr que nous n'avons pas le même mari ? loll... ppfff ce qu'ils peuvent être bouchés parfois et le jour où ils se prendront une "claque" parce qu'on ne sera plus là car trop lassée ils feront quoi ? ... Chez moi c'est à un point de non retour... et pourtant je l'aimais... je l'aime encore... un peu... juste assez pour le respecter...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :